Le théâtre vient à vous en vidéo !

Captations

Visionnez en un clic depuis chez vous les spectacles déjà accueillis au Figuier blanc.

L'île aux esclaves - Théâtre de la vallée

Sur cette île n’existe une seule règle : tous les maîtres perdent leur liberté jusqu’à ce qu’ils comprennent les maux qu’ils ont fait subir à leurs esclaves. Quand aux domestiques, ils deviennent maîtres à leur tour…

Gerold Schumann met en scène ce « petit bijou», comme l’appelait Beaumarchais, et l’ouvre vers notre présent.

Spectacle accueilli le 21 février 2017

Soutenu par la DRAC Ile-de-France, la Région Ile-de-France, le Département du Val d’Oise et la Communauté d‘Agglomération Roissy Pays de France, le Théâtre de la vallée est en résidence à Ecouen depuis 2007. Ses créations sont présentées à Paris, en Ile-de-France, en régions et à l’étranger. Sur le territoire de la CARPF, la compagnie travaille avec une vingtaine de communes.

Gerold Schumann, directeur artistique, a mis en scène Bérénice de Jean Racine, les opéras Pierre-la-Tignasse d’Heinrich Hoffmann et Folles Saisons d’après Jean-François Chabas, musiques de Bruno Bianchi, Minetti de Thomas Bernhard, L‘Île des esclaves de Marivaux, Maîtres anciens deThomas Bernhard...

En savoir plus sur Théâtre de la vallée

J'ai des doutes avec François Morel

François Morel a reçu le Molière du meilleur comédien pour ce spectacle l’an dernier : c’est dire si ses talents ne sont plus à prouver. Fervent admirateur de Raymond Devos, ce divin humoriste « au grain de folie capable d’enrayer la mécanique bien huilée de la logique, de la réalité, du quotidien », François Morel lui rend hommage en imaginant leur échange sur l’absurdité de la vie. Il réinvente ainsi ses sketchs, sans jamais tomber dans la caricature. Si l’exercice était périlleux, l’intelligence et la finesse de l’acteur rendent le spectacle aussi drôle que sublime.

Le duo avec son pianiste est d’une évidence absolue, la complicité entre eux achève de nous plonger dans un monde parallèle où l’absurde et le génie sont maîtres. Un moment de pure poésie !

Spectacle accueilli le 2 octobre 2020